Un Congrès plus visible et plus influent

Les travaux du Congrès sont souvent innovants dans l’amélioration de la démocratie locale et régionale. Mais il faut davantage le faire savoir et en particulier auprès des gouvernements. Un travail important a été engagé pour développer des partenariats avec les institutions européennes et avec les associations territoriales. Certes le Congrès est, aujourd’hui, connu et respecté dans l’écosystème local et régional européen et international, mais il n’a pas encore l’influence qu’il mérite.

 

Le Congrès doit également être considéré au sein du Conseil de l’Europe comme une deuxième assemblée politique composée d’élus au sein même d’une organisation intergouvernementale. Un dialogue soutenu avec le Comité des ministres est indispensable.

 

Des moyens supplémentaires doivent enfin être donnés à la communication du Congrès. Notre présence sur les réseaux sociaux doit être encore plus efficace. L’interconnexion de nos réseaux avec ceux de nos élus doit être privilégiée. Aider et impliquer les élus dans cette communication numérique est indispensable.